Langue
Monnaie

Couture lingerie : nos meilleurs « amis » !

Il y en a principalement 2 à toujours avoir près de vous; outre votre machine à coudre (MAC) et petit nécessaire de couture … bien entendu.

Je n’ai pas l’habitude de pousser à la consommation et je conseille toujours de débuter simplement avec votre machine à coudre sans matériel superflus. Pour ma part avec une machine à coudre (pas besoin d’une machine perfectionnée, des aiguilles adaptées, du fil polyester, des ciseaux, épingles et vous avez tout le matériel qu’il vous faut pour coudre de la lingerie; sans oublier les fournitures adaptées (mais là c’est une autre histoire n’est-ce-pas !)

La couture lingerie ce n’est pas forcément du matériel très spécifique sauf si vous souhaitez vous lancer dans l’industrialisation de collections, … Mais çà c’est une autre histoire.

A chacun et chacune d’entre vous de faire son expérience, ses tests et choisir finalement la méthode et les accessoires qui lui conviendront le plus. Je dis toujours : il y a différents chemins pour arriver à Rome – On peut ainsi opposer mais je préfère apposer méthodes traditionnelles et méthodes industrielles.

Donc pour en revenir au sujet de ce post : nos meilleurs amis…

Le fer à repasser

Qui dit couture dit fer à repasser : vos élastiques à bretelles, vos textiles polyamides, auront à nouveau peau neuve. Vous pourrez également donner forme à vos bonnets de soutien-gorge lors de l’assemblage des pièces, …. Le fer à repasser est l’outil idéal.

Selon votre type de fer à repasser utilisez une pattemouille pour protéger les tissus tels que soie, polyamide, polyester, dentelle. Pour ma part je mets toujours un tissus entre mon fer et les textiles fragiles. Pour les élastiques pas de soucis repassez directement avec votre fer.

Remarques : Les élastiques livrés par les fabricants arrivent parfois marqués par le type de conditionnement (rouleau ou en paquet) et ceci quelque soit la provenance (eh oui quelque soit la provenance … ils ne faut jamais oublier qu’ils sont de résultat d’un outil de production qui a ses propres réglages, et dé réglages…).

Les aiguilles machine de type stretch

Utilisez les aiguilles adaptées aux textiles. Pour les textiles stretch utilisez impérativement des aiguilles stretch (ou jersey pour le jersey) celà vous évitera des déconvenues: points qui sautent, …

Autres accessoires (optionnel)

Exemple de matériel optionnel : cutter rotatif, ciseaux à dégarnir de type pellican, pinces, surjeuteuse et recouvreuse, …

1 reply on “Couture lingerie : nos meilleurs « amis » !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *