Langue

Adaptation de patron – maillot de bain 1 pièce et body

Cet article est destiné aux plus aguerri(e)s et nécessitera d’avoir quelques notions de patronage. Il concerne spécialement les patrons tels que les maillots de bain, body, …  D’autres adaptations de patron sont possibles mais donneront lieu à d’autres articles.  

Dans cet article vont être abordées différentes notions pour identifier s’il y a lieu d’adapter :

– le patron en verticalité : haut du buste et entrejambe

– la position du fond de culotte/entre jambe. 

Le contenu de l’article est dense … n’hésitez pas à faire des pauses, le relire, … faire des tests.  

Ce sont des notions de base à appréhender lorsque l’on conçoit des vêtements extensibles  (avec la notion de lignes de tension).

 

A justement vertical du haut du buste

Pour cela nous allons nous intéresser à la mesure :

– La distance taille – poitrine

 

De combien vais-je devoir augmenter ou réduire le patron en verticalité le haut du buste ?

Comparez la distance mesurée avec celle listée dans le tableau des données utilisées pour la conception des patrons d’Idonim.

Si la distance mesurée est supérieure à celle du tableau de taille   -> il va falloir augmenter le patron en verticalité entre la ligne de taille et la ligne de poitrine
Si la distance mesurée est inférieure à celle du tableau de taille  -> il va falloir raccourcir le patron en verticalité entre la ligne de taille et la ligne de poitrine

Comment raccourcir ou comment augmenter en verticalité le haut du buste ?

augmentation

 

réduction

Ajustement vertical de l’entre jambe

Pour cela nous allons nous intéresser à 2 autres mesures :

– La distance taille – hanches
– la distance ligne de taille et le point de plus étroit de l’entre jambe

La distance taille / hanches (A) est pour beaucoup d’entre nous souvent difficile à mesurer. Eh oui où se situe la ligne de hanches ? C’est souvent source d’erreur. On va considérez que le tour de hanches est la ligne ou la circonférence est la plus large (exemple passage à la pointe des fesses).

Dans notre cas nous allons également nous intéresser à la distance entre la ligne de taille et le point le plus étroit à l’entre jambe (B). Cette distance est à mesurer en positionnant un mètre ruban bien à la verticale. Ne posez pas le mètre le long de votre corps pour ne pas le courber ! Eventuellement faites vous aider si besoin. Pour cela asseyez vous sur une chaise ou surface bien plane et dure.    

 

De combien vais-je devoir augmenter ou réduire le patron en verticalité ?

Il est nécessaire de connaître les données/mesures utilisées pour la conception du patron. C’est là que ”l’histoire se corse”. En effet toutes les données et spécifications ne sont pas toujours publiées avec les patrons que l’on trouve dans le commerce. 

Ci-dessous le tableau des données utilisées pour la conception des patrons d’Idonim.

MENSURATIONS – blog

MENSURATIONS – blog – EN

 

Je vais faire court il faudra effectuer une règle de trois à réaliser entre les mesures que vous avez mesurées et celles du patron à votre taille.

Calcul à effectuer :
taille – hanches référence ”tableau” – (B/A x taille-hanche référence tableau

 

Le résultat est positif -> il va falloir raccourcir d’autant le patron en verticalité
Le résultat est négatif -> il va falloir augmenter d’autant le patron en verticalité


La distance à augmenter ou raccourcir sera à répartir verticalement au niveau de l’entre jambe.

Comment raccourcir ou comment augmenter en verticalité à l’entrejambe ?

Si vous devez augmenter ou réduire en verticalité il vous faudra ensuite retracer le zone du fond de culotte en faisant attention à bien respecter la largeur du gousset au point le plus étroit (point d’inflexion entre le devant et dos) mais aussi ne pas réduire ou augmenter en largeur du fond de culottes à ses extrémités.

 

Ajustement de la position du gousset

C’est une notion primordiale pour moi. A connaître et comprendre. elle vous permettra d’ajuster tous les vêtements tels que : culotte, maillot de bain, body, leggins, short, …

S’il y a bien une chose à retenir c’est ce qui va suivre.

Sa position est liée à votre morphologie : la rétroversion ou antéversion du bassin.

exemples :
– antéversion -> basculement du bassin antérieur – dos cambré
– rétroversion -> basculement du bassin postérieur – dos non cambré

*la notion de dos cambré ne tient pas compte de la forme des fesses (feses plates, volumineuses, …) qui impactera également le bien allé d’une culotte, .. mais là c’est la forme de la culotte ou maillot qui impactera principalement le porté du vêtement. Ce thème donnera lieu à un autre article.

 

 

Comment quantifier l’antéversion et rétroversion ?

Le plus complexe est de déterminer de combien de degré est la rétroversion ou l’antéversion.  

La version la plus ”simple” est d’estimer l’angle formé par une ligne passant par la pointe de l’os illiaque et la symphise pubienne tel que représenté ci-dessous.

Pour celà il est impératif de bien se positionner de profil. N’hésitez pas à toucher afin d’identifier la position des pointes osseuses (il faut bien se baser sur la position du bassin et non du ventre)

En rétroversion l’angle pourra être compris entre 0 – 10 degrés.

En antéversion l’angle pourra être compris entre 0 et 22 degrés.

 

Comment modifier un patron en fonction du degré d’inclinaison du bassin ?

L’exemple ci-dessous est valable pour une culotte ou un bikini

Je déplace le point d’inflexion de l’entre jambe de 2 cm pour 15 degrés d’inclinaison et ainsi de suite. La même chose s’applique pour l’inclinaison du bassin vers l’avant ou vers l’arrière. 

 

Pense bête :
– antéversion -> déplacement du fond de culotte vers le devant (permet de réduire la longueur sur le devant et augmenter le dos 

– rétroversion -> déplacement du fond de culotte vers le dos (permet de réduire la longueur dos et augmenter le devant.

Il vous faudra ensuite retracer le zone du fond de culotte en faisant attention à bien respecter la largeur du gousset au point le plus étroit (point d’inflexion entre le devant et dos) mais aussi ne pas réduire ou augmenter en largeur du fond de culottes à ses extrémités.

Et ensuite ? Mais uniquement pour un 2 pièces !

-Sur le devant : ouvrir (ou fermer pour l’inclinaison postérieure) le devant de la culotte / ou bas de maillot de bain — si l’inclinaison du bassin est de 10° ouvrir ou fermer de respectivement 5° de chaque côté.

-Sur le dos : élargir légèrement ou réduire la largeur de la culotte. Par exemple dans le cas d’une inclinaison antérieure , l’inclinaison du bassin entraine le déplacement des faces latérales des fesses vers l’extérieure.

 

Conclusion

Si vous devez réduire ou augmenter la longueur du buste faites cette modification en premier.

Concernant l’entre jambe le plus difficile est de souvent déterminer comment sera répartie l’augmentation/ diminution entre la correction en verticalité et la position du point d’inflexion. Mais quand on y regarde de près sa position est primordiale.

Si vous avez besoin d’adapter le patron pour cette raison; réalisez l’ajustement de la position du point d’inflexion en premier et seulement ensuite l’ajustement vertical de l’entre jambe.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *